Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenir marquant inscrit dans ma mémoire ‘’le mariage d’un de mes frères’’.

Une femme, la mère de la mariée a monopolisé mon attention pendant toute cette journée. Petite fille, je n’imaginais pas qu’une telle œuvre d’art puisse exister : ‘’Un chapeau monumental’’ qui était un monde végétal et animal à lui seul.

Immanquablement, mon regard était attiré par cette imposante capeline. J’en ai aimé la couleur, un bleu Majorelle éclatant sur lequel s’accrochait sur un des côtés un assemblage de fleurs multicolores, rouge, jaune, orangé, ceinturé par une couronne de verdure.

Avec mon regard d’enfant, je ne pouvais imaginer que l’on puisse accrocher sur une surface aussi réduite, un tel assortiment de fleurs. La forme de cette parure me subjuguait par l’harmonie qui s’en dégageait. 

La tête de cette femme m’impressionnait par sa forme allongée, un long cou, un menton proéminent, un nez bien planté imposant, et des yeux d’un bleu irradiant, qui adoucissait la sévérité de son visage.

Autre détail de cette imposante capeline qui m’a fascinée et que je n’ai pu réellement détailler que lorsque cette femme, au cours de la journée s’est assise, et de ce fait cette œuvre d’art se trouvait à la portée de mon regard. Je remarquais alors deux superbes papillons, accrochés aux fleurs et dont les ailes frémissaient dés qu’un souffle de vent balayait l’atmosphère. Et surprise, poursuivant mon inspection, je découvre sur un des pans du chapeau, deux minuscules petits oisillons se faisant face et semblant se becqueter. J’étais ébahie et questionnais la dame :

- Ce sont des vrais oiseaux ?

Mon frère passant à proximité et me voyant tournicoter autour de sa belle-mère, me proposa de me soulever afin de dominer le chef d’œuvre et de pouvoir caresser les petits oisillons, qui dans mon souvenir étaient parfaitement imités.

Le seul souvenir indélébile que je garde de ce mariage ‘’ce chapeau’’ extraordinaire ! Je ne pouvais imaginer qu’une telle merveille puisse se concevoir et de plus atterrir au sommet d’un crane.

Anne P.

Tag(s) : #Anne P., #Couleurs 2019, #Textes de participants

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :