Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au cœur de la nuit, les mots accourent, ils se bousculent dans la pénombre. Les voici ! Ils font la ronde, il faut les saisir d’urgence. Regarde : celui que tu cherchais ce matin, le voici, livré tout nu, scintillant des mille feux de l’évidence. Dépêche-toi de le noter, il va filer !

Vite ! Saisis le crayon et le bloc que tu as laissés par terre, à portée de main, pour ne pas avoir à te lever du lit. Allume la lampe de chevet. Ca y est ? Bien, c’est noté ! Maintenant tu peux te reposer, sombrer avec délices dans l’abîme du sommeil.

Voici l’aurore. Peu à peu, les ténèbres se cachent dans les coins, elles se font tout étroites, chassées par le jour qui frappe à la vitre. Tu t’étires, tu ouvres les yeux, tu cherches avec inquiétude la manne de la nuit. Ouf, tes mots sont là, fidèles au poste, sur la liste. Ils ne se sont pas envolés, ils ne se sont pas échappés. Ah, quel bonheur !

Maintenant, si tu les aimes encore, c’est à toi de les faire danser !

Signé : Personne

Tag(s) : #Nuit de la lecture, #Textes de l'atelier, #Textes de participants, #Fredaine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :